Vos questions sur l’immobilier à Istres ✌️

Je suis propriétaire d’une maison individuel dans un quartier résidentiel prisé. Nos enfants sont partis, et dans quelques années, nous serons mon mari et moi à la retraite. Comment vois-tu le marché immobilier istréen dans les années à venir ? Quels sont les biens selon toi qui continueront à prendre de la valeur ?


Epineuse question, mais je vais essayer de tendre toutes mes facultés divinatrices pour vous répondre (rire).

Plus sérieusement, je pense que vous n’avez pas trop à vous en faire étant donné le type de bien que vous possédez 😅.


De nos jours, et dans années à venir (je pourrais même dire les décennies sans trop prendre de risques), en raison de l’augmentation de la population dans les aires urbaines, les villes ne cesseront de s’étendre; les maisons individuelles seront des biens qui deviendront alors de plus en plus rares.


En plus, la chance, ou le malheur c’est selon, de notre ville, c’est d’être entourée de champs plats, propriété qui rend d’autant plus facile la construction de nouveaux bâtiments.

Je peux d’ores et déjà vous confirmer avec la plus grande assurance que Istres n’échappera pas à cette expansion territoriale (cf : l’annonce sur le nouveau PLU de la construction du grand Bayanne, prévoyant la construction de nouveaux logements destinés à accueillir environ 5000 personnes).


Il est déjà, aujourd’hui, hautement improbable de voir sortir de terre des quartiers comme les Boucassons, Tante Marie, ou encore les Bellons, c’est-à-dire un quartier avec des maisons qui font toutes plus ou moins 100 mètres carré, sans mitoyenneté et très peu de vis-à-vis.



Tous les promoteurs vous le diront : il faut désormais maximiser l’espace. Pour le dire autrement, construire le plus de logements possibles au mètre carré.


En sorte que, désormais, les maisons sont pour la plupart mitoyennes, disposent de jardinets plutôt que de jardins proprement dit etc.


A mon sens, toutes ces observations ne peuvent qu’étayer l’hypothèse d’une augmentation, plus ou moins substantielle dans les années à venir, de la valeur de biens similaires au vôtre. Bien sûr, vous connaissez l’adage des boursicoteurs : les arbres ne montent pas jusqu’au ciel…mais je suis convaincu que dans quelques années, ce type de bien pourrait allègrement dépassé la barre des 500 000€ suivant les prestations.





Pour citer un cas que je connais bien, un de mes amis a acheté au début des années 2000 une maison analogue à la vôtre pour 180 000€ 😱. C’est une maison de 4 chambres, avec un terrain piscinable, en somme un produit assez ordinaire. Ce type de bien nous les vendons aujourd’hui aux alentours de 400 000 € ! 😳



40 vues0 commentaire